Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le journal de Retro-G

Le journal de Retro-G

Menu
Débat : Les graphismes...

Débat : Les graphismes...

Est-ce si important ?

Est-ce si important ? Est-ce que les graphiques sont la pierre angulaire de tout jeu de nos jours ?

D’un point de vue purement personnel, j’aurais tendance à dire que non. Mais ça ne semble pas si évident quand j’écoute certaine personne autour de moi. Et, je dois l’avouer, ça me fâche quand on me donne l'impression d'être dans l'erreur.

Quand j’entends : Ce jeu est excellent, il est beau ! J’ai le goût de dire… mais encore ?

L’attitude d’une connaissance à ce sujet me pousse à me poser la question. Suis-je anormal de penser que la qualité graphique d’un jeu est dans les dernières choses que tout acheteur devrait considérer dans l’achat d’un jeu ? Est-ce moi qui est anormal de ne pas m’émerveiller juste par un aspect visuel d’un jeu ? Pour cette personne, il faudrait que je sois en extase devant un jeu après n’avoir vu que le visuel et jouer 5 minutes…

Remontons en 90. La PSone était à ses premier balbutiement, le 3D perçait à peine dans le foyer des communs des mortels. Pourtant, plusieurs compagnies ont réussi à faire quelque chose de beau avec ces moteurs graphiques. Je n’étais surtout qu’un joueur de Survival Horror à l’époque, j’étais donc un grand fan de Resident Evil et de Silent Hill. Pourtant, oui y’a la nostalgie, mais j’arrive toujours à trouver ces jeux beaux. Je pourrais en citer d’autre, comme Parasite Evil, Final Fantasy VII…

Pourquoi ? Qu’est-ce qui fait que je m’émerveille de ces jeux encore malgré que ça a mal vieilli ?

Le contenu.

Il est donc normal à mon avis que je sois peu impressionné devant un jeu récent qui mise tout sur le graphique. Exemple : The Order. C’était beau, certes, mais le jeu était atrocement vide, peu inventif et cours. Et encore là, la durée de vie, c’est relatif. Un jeu peu se boucler en 6 heures et avoir une grande valeur de rejouabilité. Mais ce ne fut pas le cas de The Order. J’étais, à l’inverse, attiré par sa qualité visuel, mais il m’est apparu rapidement qu’après 2-3 heures que je ne serais pas impressionné par ce jeu. Il est vide.

Ou encore… Call of Duty. Le contenu n’évolue pas depuis longtemps, tout ce qui change d’un jeu à l’autre c’est les graphiques et les cartes, mais c’est toujours le même jeu avec un gameplay vide… on se tire dessus. Ne vous m’éprenez pas, j’y joue de temps en temps. Je ne critique nullement le jeu en soit, j’ai du plaisir à y jouer… mais ça ne m’impressionne pas.

Je crois qu’avec les années et l’expérience, on apprend. Ce qui n’est pas le cas de tout le monde. D’une personne en particulier. Je suis difficilement impressionnable, pas facile à berner et à influencer. Ça me prend plus qu’une qualité graphique impressionnante pour me faire acheter un jeu, pour faire dire WOW… prouve moi qu’au bout de 2-3 heures je n’aurai pas envie de mettre le jeu de côté. Et c’est ce que cette personne a du mal à comprendre de moi. Il fait le tour du jeu une fois et n’y retouche (pour la plupart) plus jamais. Il achète minimum 2 jeux par mois, ne prend pas le temps de tordre un jeu comme je le dis souvent, c’est-à-dire de faire tout ce qui est humainement possible de faire et de découvrir (je ne parle même pas de collecter les trophées mais juste de COMPLÉTER un jeu d’un bout à l’autre). Je peux comprendre que pour ces gens l’enrobage est l’unique argument de vente. Mais quand on vient me dire que je suis inébranlable et peu réactif… c’est FAUX. Je le suis mais pour d’autre raison qu’une simple question de qualité graphique. Démontre-moi que le jeu est plus qu’une coquille vide et tu réussiras à me faire dire WOW…

Et quand à chaque mise à jour d’un jeu on me dit Me semble qu’il est plus beau qu’avant et que je ne trouve pas… c’est parce que c’est pas suffisamment notable pour me faire dire bha ça change mon expérience de jeu…

Vous vous demandez peut-être pourquoi cet article quelque peu amer… et bien parce que je suis quelque peu exaspéré d’être considéré comme le gars négatif ou qui visiblement n’est pas épaté aussi facilement que d’autre. Il faut parfois comprendre pourquoi. Parce que je suis exigent, parce que je ne veux pas qu’un jeu ne m’ébloui par son emballage, mais parce que je veux que le contenu soit riche, que j’ai du plaisir à l’exécuter plus qu’à le regarder.

Un bon exemple à une parfaite balance : Uncharted. Ce sont de beaux jeux et ils sont complet. Une bonne histoire, une aventure complète, un gameplay riche. Un autre ? Elder Scroll. Du stock, beaucoup de chose à faire dedans. Payer 70$ pour un jeu comme ça, je n’ai pas l’impression de m’être fait voler, car après 10-20 hrs de jeux, je suis toujours là à l’appécier et je le quitte avec un sourire.

C’est correcte de se contenter de beaux graphiques dans un jeu, je ne critiquerai jamais une question de gout si c’est ce que vous recherchez. Mais avant de dire qu’une personne est sans réaction… demandez-vous qu’est-ce que cette personne recherche dans un jeu ? Il est possible que ce ne soit pas la même chose que vous.

Point barre…