Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le journal de Retro-G

Le journal de Retro-G

Menu
Critique : Psychose (1960)

Critique : Psychose (1960)

Un peu de noir et blanc dans une vie coloré

Peut-être que c'est la série Bate's Motel qui m'a donné lg gout de voir ce film, ou un ami qui l'a récemment écouté mais possiblement aussi que ça fait très longtemps que ça me trottait dans la tête et sa disponibilité sur Cinépop m'a tenté. Le fait est que ça manquait à ma culture.

Une jeune femme qui a récemment voler un bon montant d'argent à son patron s'enfui de sa ville pour s'arrêter au Motel Bates. Le tenancier, Norman, semble être un chic type, plaisant à discuter. Malheureusement, sa mère semble bien moins aimable. Et, rapidement... la femme se fait tuer. La police mènera l'enquête.

Je vous ais donné le punch ? Non. De toute façon, le film date d'il y a 57 ans. En noir et blanc. Je pense que c'est le type de film qu'on entend tellement parler qu'il faut le voir au moins une fois dans sa vie. Moi c'est faite. En faite, le principal intérêt du film commence au moment du meurtre. Contrairement à bien des films, on sait qui a tuer, du moins on le pense. et la fin surprendra, si vous ne la connaissez pas déjà, moi c'était le cas. 

Coté similitude avec la série, je dois dire que l'acteur de la série ressemble beaucoup au film, les mimic et le look. 

À voir, dans la catégorie culture personnel.