Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le journal de Retro-G

Le journal de Retro-G

Menu
Critique : The Great outdoors

Critique : The Great outdoors

Un autre duo d'enfer sortie du passé

Il y avait un autre grand dans les années 80-90 qui, comme Wilder et Pryor, est décédé aujourd'hui. Il s'agit de John Candy. Oui, ce sympathique acteur qui nous a donné mainte film de qualité, toujours très familiale, mais toujours hilarant. Je garde en mémoire notamment le fameux Uncle Buck que j'ai dut voir 100 fois dans ma jeunesse. Il fait équipe cette fois-ci avec un acteur encore bien vivant Dan Aykroid (Ghostbusters, l'été de mes 11 ans...)

Une famille part en vacance dans un chalet dans les bois pour se ressourcer durant la période estivale, dont Candy est le bon père de famille, bon vivant. Seulement, cette paix sera troublé par l'excentrique beau-frère, sa femme et leur jumelle, le père est tout le contraire de Candy, joué par Aykroid, il est riche, loin de ses enfants, jamais chez lui, et prétentieux, ne pense qu'à l'argent et ce qu'elle lui apporte. Leur mode de vie sera mit l'un et l'autre à rude épreuve ainsi que leur rôle de père de famille.

J'ai toujours beaucoup aimé Candy et Aykroid, qui sont un peu plus de ma génération que Wilder et Pryor que j'ai parlé récemment, car ils ont commencé dans le début 80 mais ont été très fort dans les années 90 encore. Ce film demeurera un classique. Difficile de le juger d'un oeil nouveau car pour moi ce film était une réécoute. Un peu comme le sapin a des boules, ce film est à connaitre absolument. Il devrait être dans votre culture. Et il est très familiale.