Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le journal de Retro-G

Le journal de Retro-G

Menu
Critique : Horizon Zero Dawn

Critique : Horizon Zero Dawn

La perfection ?

Je n'ai pas pu m'empêcher d'acheter ce jeu surtout que, en échange de d'autres, il ne m'a rien coûté. Les critiques disaient de lui que c'était le jeu par excellence et beaucoup débatte entre Zelda et Horizon en ce moment. La vérité est que ce sont deux jeux complètement différent. Néanmoins, là ou Zelda est à mon avis plus rafraichissant, diversifié et vraiment monde ouvert, je ne suis pas d'accord que Horizon rempli tant ses promesses. Oui c'est un monde ouvert. Est-ce que la carte est énorme ? Je n'ai pas l'impression que c'est la plus grosse que j'ai vu. À coté de ce jeu, j'ai l'impression que la carte de GTA5 était vraiment plus grande et bien des jeux monde ouvert le clanche. Graphiquement, il est très beau, mais les visages manquent d'expression, je les trouve souvent passif. L'histoire est excellente, quoi que simple et prévisible. Les combats sont intuitif, l'amélioration des compétences est complète, le crafting est excellent... mais déjà vu. Far Cry Primal et Tomb Raider... ça vous dit quelque chose ?? Si j'adore le jeu et qu'il figurera sans doute dans mon top 10 de 2017 sans aucun doute, n'en reste pas moins que ce jeu est un recyclage de plusieurs mécanismes éprouvés. Alors, oui, excellent jeu, un must have sur PS4... mais néanmoins... pourquoi crier au chef d'oeuvre quand le jeu n'a rien d'innovateur ? 

L'histoire raconte celle d'Aloy alors que, enfant, elle fut expulsé de sa tribu encore bébé pour vivre avec un paria qui l'élève comme son père car un enfant ne peut pas avoir de mère, et l'histoire avec sa mère est des plus nébuleux. Elle est rejetés de ses semblables. On sait que l'histoire se passe dans plusieurs siècles alors que les machines auraient prit le contrôle de la terre et que, éventuellement, la nature aurait reprit le dessus sur la vie. On est de retour à un ère se rapprochant de la préhistoire mais dans un futur éloigné. Alors qu'elle grandit et essai de reprendre sa place dans la tribu, elle devra en apprendre aussi sur ses origines... et celui du monde.

Moi qui n'aime pas le post apocalyptique, je dois dire que ce post-post-apocalyptique fonctionne avec moi. Il réussi à me faire oublier que c'est un monde tribale pour vivre une histoire unique. Oui le jeu est excellent, quand même assez long, compter un 50-60 hrs pour TOUT faire dans le jeu, pas mal moins si vous jouer en ligne droite (ce qui n'est à mon avis pas conseillé). Mais de mon point de vue, le jeu n'a rien d'un chef d'oeuvre. Il va plus dans le greatest hit (pour les old school comme moi).