Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le journal de Retro-G

Le journal de Retro-G

Menu
Critique : Resident Evil 5

Critique : Resident Evil 5

De retour en enfer

Resident Evil 5 a connu une réception mitigé à sa sortie. L'une des raisons étant qu'il n'a pas évolué ou presque après la sortie du 4 et que, sur nouvelle génération, ses mécaniques semblaient dépassé. Sans compter que, encore une fois, on s'éloigne de l'essence même de la série, on est loin du héros isolé dans un manoir ou une ville infesté de zombie. Ici, on a jamais vraiment l'impression d'être seule... et je ne parle même pas de Sheva Alomar qui accompagne Chris Redfield tout au long de l'aventure.

Pourtant, le jeu a une histoire solide. Un bon jeu d'action si on est capable d'oublier ce qui devrait être vraiment Resident Evil. De mon point de vue, il est aussi bon que le 4e et franchement meilleur que le 6 qui pour moi lui était un citron.

C'est pourquoi je me le suis racheté en version PS4 en fin de semaine, à 25$, c'est raisonnable. Sagit se l'est aussi acheté.

Premier constat, un bug. Sagit a les sous-titre français, moi pas. SI quelqu'un sait comment les changer, faite-moi signe car ma console est en français et il ne semble pas y avoir d'option de langue dans le jeu, mais personnellement, je ne m'en occupe pas trop anyway.

Deuxième constat, les personnages sont beau, bien fait. Un bon lifting, mais les décors accuse un certain retard. On ne peut pas trop en demander non plus d'un jeu qui date de 2009. Faut pas non plus s'attendre à un jeu de nouvelle génération, on ne fait pas du neuf avec du vieux.

Les mécaniques de jeu ont un peu mal vieilli car tirer sans pouvoir bouger, ce n'est plus tellement actuelle, et la visé n'Est pas aussi fluide. Si Sagit le trouve Old School, moi j'ai du mal à trouver un jeu de 2009 old school. Mais on s'y habitue.

J'ai pu jouer seul et j'adore le jeu, je le redécouvre (peut-être même un autre platine en vue, à voir...) mais j'adore ce jeux bien que j'aurais adoré qu'il soit plus horreur, plus intimiste, claustrophobic, et les ennemis moins proche d'humain, plus zombie.

Et l'histoire est vraiment bonne, contrairement à bien des RE dans les derniers jeux.

Et j'ai pu jouer en coop avec un ami. Très conviviale et très le fun, le chat party de la PS4 simplifie beaucoup les choses.