Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le journal de Retro-G

Le journal de Retro-G

Menu
Critique : Metro Last Light

Critique : Metro Last Light

Toute bonne chose a une fin...

Et oui, bien que j'en ai pas parlé, d'ailleurs j'ai fait peu d'article dernièrement, je vais devoir remédié à cela car j'ai quand même du nouveau dans ma culture Geek, j'avais commencé et j'ai aussi terminé Metro Last Light. Dans ma période économe, j'essai de rentabiliser des jeux que j'avais plus ou moins accroché et si vous vous souvenez, j'Avais adoré le premier alors que la première fois j'avais regretté mon achat.

Après avoir fini le premier, j'ai tout de suite enchainé le 2e, entrecoupé avec un peu de Diablo on the side.

Sur les internet :P, Last Light a globalement eu de meilleurs note que son ainé. Pourtant, je ne suis pas entièrement d'accord.

Le premier était basé sur un roman, pas le second, le premier a une histoire à mon avis plus travaillé, dans le second je ne reconnais pas tellement le personnage de Artyom, je le trouve un peu différent dans ses propos. Et il y a beaucoup de combat contre des humains, alors que le premier avait plus de combat contre des créatures. Par contre, le 2e a le mérite d'introduire plus de boss fight, chose que je trouvais qui manquait dans le premier. Par contre, on ressent beaucoup moins l'aspect isolé, on est plus souvent encadré, accompagné.

Et je dois soulever le point de la nudité, chose absente du premier, d'ailleurs il y avait peu de femme dans le premier, dans le second, il y a une station avec un bordèle ou l'on peu se payer une danse à 10, et il y a un fameux passage avec Anna me semble son nom dont la bretelle de sa camisole ne faisait que tomber sans gêne pour dévoiler un sein et s'ensuivit une scène d'introduction à la bleu nuit. Je n'ai rien contre la nudité dans un jeu vidéo, je le soulève seulement parce que le contraste avec le premier m'a parut flagrant, on passe d'un jeu d'horreur un peu moins grand publique à un jeu qui veut à mon avis s'attirer un peu plus les faveurs des gamers.

Visuellement par contre, je ne suis pas d'Accord avec JV.com qui semblait dire que les deux avaient un visuel similaire, que le un avait été adapté pour se rapprocher du 2e. Le 2e est nettement supérieur, surtout au niveau des particules. La neige, le vent, l'eau, tout est mieux dans le 2e.

Bref je pense que le 2e vaux la peine, que ce soit parce que vous avez aimé le second et voulez faire la suite, ou parce que vou sn'Avez jamais joué au 2e mais voulez vivre le meilleur de la série. Je dis bien meilleur au point de vue technique, mais étant un peu plus old school, j'aime mieux le style du premier dans ses forces et ses faiblesses à cause de son ambiance et parce que les graphiques vieillissants ne me font pas peur.