Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le journal de Retro-G

Le journal de Retro-G

Menu
Critique : Rise of Tomb Raider

Critique : Rise of Tomb Raider

La dernière ligne droite...

Il y a un moment que j'ai acheté ce jeu sur mon PC, ne pouvant me résigner à attendre la version PS4 et ne possédant pas de Xbox One. J'avais adoré ce jeu, mais je l'avais mit un peu de coté pour une raison que je vais décrire dans un point négatif qui en est plus ou moins un, vous saurez d'ici peu pourquoi.

L'histoire suit Lara Croft en Sibérie, je ne parlerai pas trop de son histoire non plus car elle n'est pas très rechercher et la résumer est de la raconté. Toutefois, on ne ressent pas tellement le manque d'inspiration, car l'action est non-stop et il se passe tellement tout le temps quelque chose qu'on ne pense pas vraiment à l'histoire. En effet, j'aurais un peu de mal à vraiment raconter l'histoire car je chercherais à l'approfondir et il n'y a rien à approfondir. C'est négatif ? Non, pas vraiment, on ne joue pas à Tomb Raider pour être scénaristiquement époustouflé, ça n'a jamais été mon cas du moins, mais pour vivre une aventure et être diverti. De ce coté, le jeu réussi son coup.

Encore plus beau que son prédécesseur, le jeu réussi à nous offrir de tel paysage qu'on est émerveillé, d'abord par la qualité de la neige et du tracé que l'on crée en s'y aventurant, ensuite par le jeu de lumière et des moindres particules flottants dans l'air.

Je le mettrais pratiquement au même niveau que le premier.

J'ai 2 points négatifs à offrir. Un vrai et un semi-vrai qui n'en tient qu'à moi. D'ailleurs, les deux points sont purement une question de goût.

Le premier est au niveau des lieux. Je suis un fan de Tomb Raider depuis le premier opus et j'aimais les lieux explorer et le fait que l'on se promène. J'adore ces remake mais je décroche un peu quand on arrive dans des bidon ville. J'aime les temples, les grottes, l'exploration, mais on dirait qu'il y a toujours ces bidons villes qui me font décrocher.

Le second point est à cause du fameux Xbox Live. C'est le fun que maintenant je puisse jouer sur PC et voir mes amis qui sont sur Xbox et qu'ils voient à quoi je joue et mes achievement comme si j'avais une Xbox... par contre, depuis Tomb Raider, la manette Xbox 360 n'est plus reconnu (si quelqu'un a un truc dite le moi), je ne pense pas prendre Quantum Break à cause de ça, car faudrait que je réinvestisse dans une manette qui vaux 70$... alors que ma manette Xbox 360 va à merveille... Pour contrer le problème, faut que je passe par une application qui s'appel Xpadder qui permet de mapper des manettes, peu importe laquelle, en associant les touches du clavier sur ta manette. Si en générale ça marche bien, dans le cas de tomb raider j'ai manqué de bouton et des fois c'était quelque peu imprécis, notamment dans les passe de tire et certaines passe d'escalade. Et mon setup m'empêche de jouer clavier/souris. C'est un point négatif à mon avis à la mesure qu'ils nous force à acheter un autre périphérique pour profiter pleinement d'un jeu. J'ai pu finir rise of tomb raider ce week-end mais moi qui aime le défi je ne peux même pas penser à le finir dans un niveau de difficulté supérieur... Au point que j'ai décidé d'abandonner l'idée d'acheter Quantum Break, du moins tant que ma manette ne sera pas défectueuse et que je réinvestisse pour de bon dans une manette.