Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le journal de Retro-G

Le journal de Retro-G

Menu
Critique : House of a 1000 corpses

Critique : House of a 1000 corpses

Mieux vaut tard que jamais...

Ce film est sorti en 2003, ça ne date donc pas de hier quand même, mais c'est quand même récent versus ce que j'ai l'habitude d'écouter. J'aime les films d'horreur, mais, à la base, je suis plus fan de film d'ambiance, quelque chose de plus subtile, plus inspiré que vraiment décrit. Ici, on est dans l'explicite pur et dur, le gore à l'état pur.

C'est un collègue et ami de travail qui a suggéré ce film pour nos Lundi de l'horreur. Je suggère souvent plus un film d'ambiance, sombre et sérieux, mais, si mes premiers films ont été un succès, les plus récents ont moins enthousiasmé tout le monde, allant plus vers le thriller. J'ai donc suggéré qu'il en apporte une suggestion pour toucher à un style différent et ainsi découvrir de quoi de nouveau pour moi.

J'ai quand même aimé le film. L'histoire est des plus classique. Un groupe de jeune qui, en route vers une destination peu importante, s'arrête pour faire le plein dans une station service douteuse tenu par un 'clown' qui est propriétaire d'un musé du macabre. Lors de la visite, il leur raconte l'histoire d'un tueur qui serait originaire de cette ville. L'un des jeunes suggères d'aller à la recherche du mythe et se retrouve prisonnier d'une famille psychopath complètement déjanté.

Le sang et les trippes sont déployé, les façons de tuer sont inventif. Pour un film de cette catégorie, c'est brillant. J'ai été particulièrement attiré par la façon que le film est monté, pour son coté dérangeant et dont le suspense nous tient en haleine à tout moment. Sans être particulièrement friand du style gore, ce film a un quelque chose de différent des effusions de sang habituel. C'est fait par Rob Zombie, une vision de l'horreur particulière. Si vous n'avez pas le coeur trop sensible, je le suggère pour l'expérience, fan de gore ou pas, surtout si vous êtes fan de gore bien sur. Moi je le suis moins, mais j'ai pas détesté le film. Je le réécouterais sans problème. Les personnages sont éclaté, l'histoire simpliste mais c'est difficile d'expliquer ce qui a d'intéressant sans l'avoir vu, c'est la visuel, sans doute. À noter aussi les derniers personnages que l'on découvre dans la cave, sans trop donner de détail, que j'ai particulièrement aimé, ils rappel un style à la Silent Hill croisé avec les tueurs à la Freddy ou Jason...