Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le journal de Retro-G

Le journal de Retro-G

Menu
Critique : The Division

Critique : The Division

2 semaines plus tard...

J'avais parlé que je reviendrais parfois (même souvent) sur les mêmes jeux à travers le temps. Est-ce qu'un jeu que j'en dis du bien est toujours bon après 2 semaines, 1 mois, 6 mois, 1 an... 6 ans ? Ou est-ce qu'un jeu que je n'avais pas aimé au départ a fini par me combler ? À l'air des DLC et du coté connecté des jeux, ceux-ci peuvent rapidement évoluer. Destiny en est un exemple, je n'en ai jamais fait d'article car le blog n'existait pas à ce moment, mais si j'avais eu à le faire, après 1 mois il aurait été excellent, après 2 mois le jeu aurait été vite mit aux oubliettes et après 1 an l’intérêt serait revenu à cause de ses maj... pour retomber aux oubliettes 2 semaines plus tard.

Il pourrait donc être intéressant de voir ce qu'il adviendra de The Division.

2 semaines environs ont passé. Peut-être même 3, j'ai pas calculé. Mes amis sont tous rendu autour du niveau 30, soit le maximum, moi j'en suis au 24. Je joue moins qu'eu et je dois composer avec un rhume qui me ralentit beaucoup dans mes activités en ce moment. J'ai eu la chance de vivre différentes expériences dernièrement que je vais partager.

Premièrement, le coté Solo du jeu est toujours aussi satisfaisant. Les missions secondaires et les rencontres sont toujours aussi bien éparpillé et pour peu que l'on respecte le niveau des zones, ça devrait bien se dérouler seul, mais il y a toujours la possibilité de se faire aider par des amis ou par matchmaking si le besoin s'en fait sentir. Moi j'ai gardé ça pour les missions principales.

De ce coté, ma première vraie expérience avec des amis en chat party date de lundi dernier. Nous étions d'abord 3, soit Mithril (lvl 30) et DK (lvl 25), plus tard Sagit (lvl 30) est venu nous aider. J'étais lvl 20 à ce moment. Les ennemis s'ajustant à une moyenne de nos forces, sont tombé au niveau 25. Si toutefois je pouvais mourir facilement, en groupe et avec de la communication, je survivais bien et l'expérience montait en fou. J'ai atteint le niveau 22 en peut-être 1 hr de jeu maximum. Après avoir fait les 2 missions principales que j'Avais dans le radar, DK et Mithril son parti et je suis resté avec Sagit. Nous sommes aller faire des missions secondaires et là... le bas blesse. Le jeu est, à mon avis, très mal balancé à ce moment. Je ne dis pas que c'est illogique, mais compte tenu que à 4 au départ, les ennemis étaient niveau 25 avec 2 niveaux 30, un niveau 25 et un niveau 20, je me serais attendu que le niveau des ennemis auraient diminué... mais ce ne fut pas le cas. On était un niveau 30 et un niveau 22 à ce moment contre du 25 et je me faisais toujours tuer en 2 coups. Et avec seulement Sagit, sans vouloir le blesser, qui joue plus offensif que défensif, l'idée de coopérer et de se couvrir était à oublier. Je devais aussi jouer défensif juste pour pouvoir progresser, mais en mourant au 30 secondes. C'était désagréable. Pourquoi ne pas balancer le jeu en faveur de l'hôte, ce cas-ci moi, plutôt qu'une moyenne ? Je comprendrais si j'étais dans la partie d'un autre, mais dans la mienne ? Jouer avec un haut niveau devient alors un handicap si on est moins de 3 ou que la façon de jouer n'est pas bien huilé. Ça ne devient pas 'friendly' je dirais.

Certain hard core gamer dirait que c'est une bonne méthode comme elle est monté là, je ne suis pas en désaccord. Et sans vouloir blâmer Sagit, je dirais que d'avoir continuer seul avec Mithril, ça aurait bien été. C'est deux types de gamer, de bon gamer, mais je pense seulement que moi et Sagit les styles de gameplay n'est pas toujours compatible.

Est-ce que j'aime toujours le jeu ? Oui. Pas encore convaincu par le season pass, mais le contenu de base est relativement colossal. On passe vite au travers de 30 niveaux pour le peu qu'on investi du temps, mais c'est sans compter les 99 niveaux de la dark zone (je reviendrai sur la dark zone quand je l'aurai essayé, je me garde ça pour la fin). Et la possibilité de refaire les niveaux à d'autre niveau de diff pour l'arsenal. On a quand même constamment l'impression de progresser et de s'améliorer. Étonnamment, aussi, je m'attendais à ressentir une certaine lassitude à faire les missions mais elles sont suffisamment varier pour ne pas énerver.

Le seul défaut que je lui donnerais : beaucoup trop d'élément à collectionner, à l'image des assassin's creed avec les coffres et les plumes/drapeaux, ici il y a des echos, des portables, etc à collectionner à la pelleté et pourquoi ? Un minimum d'expérience et en bout de ligne un morceau de vêtement pour personnaliser le perso. Pas indispensable, ça ne fait que polluer la carte et rallonger inutilement le jeu.

Après 2-3 semaines, je dirais qu'au temps que j'ai mit et à mon intérêt d'y jouer, le 70$ d'investissement en vaux la peine. Le season pass ? On en reparlera. J'ai bien l'intention de l'acheter même s'il ne m'a pas encore convaincu...